Accueil d’une équipe bangladaise et népalaise

La JILAF a accueilli au Japon 12 personnes (dont 6 femmes) du 8 au 21 juin. Les participants des deux pays, Bangladesh et Népal, possédaient une longue expérience en tant que membres de comité syndicaux, et ils ont montré un fort intérêt pour les relations patronat-syndicat au Japon, pour les législations sur le travail, et pour le mouvement d’amélioration de la productivité. Au cours des sessions de discussion et des échanges, l’engagement actif des participants a fait que de nombreuses questions ont été posées et nombre d’avis présentés. Ayant une bonne connaissance des activités de la JILAF dans leurs deux pays, les participants ont montré leur volonté de se joindre à ce programme d’invitation au Japon.

Dans une série de conférences portant sur le travail, les participants ont appris de nombreuses choses, comme les méthodes dites de Shunto, la lutte de printemps (méthode de formulation des politiques et d’agenda), les méthodes pour conclure les accords de travail et celles de fondation de syndicat, ou encore l’application des codes du travail aux travailleurs étrangers. Ils ont posé de nombreuses questions et approfondi leur connaissance sur les sujets traités. Après une présentation des différences entre la simple négociation collective et un système de consultation patronat-syndicat, les participants les ont étudié dans le détail, jusqu’à la mise à l’agenda des sujets, et ont reconnu l’importance d’un système de consultation. Concernant la lutte de printemps, ils ont compris la nécessité de la position du RENGO (Confédération des Syndicats Japonais) comme tête du mouvement ainsi que l’importance et l’efficacité des actions simultanées. Le fait que la loi japonaise sur les syndicats permette que « deux employés au minimum puisse fonder un syndicat, et ce sans besoin de s’inscrire », a pris par surprise tous les participants qui n’ont pu s’empêcher de faire la comparaison avec les législations du travail dans leurs propres pays.

Lors de la visite du RENGO, après avoir bénéficié d’une présentation générale sur son concept de « société de la sécurité avec le travail en son centre », les participants ont échangé leurs avis sur les efforts du RENGO pour agrandir l’organisation jusqu’au but exprimé dans le slogan « RENGO, fort de 10 millions ». Quant à l’organisation des travailleurs intérimaires et précaires, la personne en charge de ce dossier a insisté que « cette tâche est certes difficile mais elle est nécessaire, et le RENGO souhaite aborder cette question en composant une équipé dédiée ». Les participants ont ensuite montré leur volonté d’accroître l’organisation des syndicats dans leurs propres pays. En outre, des questions ont été posées sur l’affiliation individuelle au syndicat dans le cadre de l’activité des branches régionales du RENGO, et les participants ont montré un fort intérêt dans de telles organisations.

Au cours des échanges avec les dirigeants syndicaux, les participants se sont vus expliquer la situation générale de la mondialisation et ils se sont engagés dans des discussions concernant l’avenir de la mondialisation de l’économie et les mouvements de population. En échangeant sur les sujets, tous ont partagé ce point : « afin de consolider les syndicats, il est important de percevoir les cotisations des membres et de disposer d’un financement stable ».

Dans le cadre du programme de la fédération industrielle, les participants ont visité UA Zensen (Fédération japonaise du textile, de la chimie, de l’alimentaire, du commerce, des services et syndicat général des travailleurs) et la société de textile HANABISHI Couture, SA, membre de cette association. Après la présentation de la part de UA Zensen de l’actualité de l’extension du syndicat et des questions associées, a eu lieu un échange de questions et réponses plus générales sur les activités de la fédération. À HANABISHI Couture, ils ont pu inspecter le site de travail, et ont engagé des discussions sur l’environnement de travail en comparaison avec les conditions de travail dans les usines de couture du Bangladesh et du Népal. Ils ont également assisté à la présentation d’un rapport sur la difficile situation pour les usines de couture qui restent au Japon et leurs efforts pour survivre.

Lors d’un échange avec le RENGO de la région de Chiba, l’engagement pour l’égalité entre les sexes a été discuté. Le bureau exécutif du RENGO Chiba ainsi que des membres de son comité des femmes y ont également assisté. Les participants ont souhaité plus d’activités sur ce sujet de la part des RENGO régionales, et les membres féminins du comité ont été encouragés. Ils ont ensuite visité l’usine de sauce soja YAMASA Shoyu et tenu des échanges avec le bureau exécutif du syndicat. Grâce à la mécanisation, la productivité de l’usine est en voie d’amélioration et le syndicat compte de moins en moins de membres dans cette usine. Dans ce contexte difficile, l’attention de la plupart des participants bangladais et népalais a été attirée sur la situation des relations patronat-syndicat et sur l’importance de l’existence des syndicats.

Liste des organisations ayant participé à cette visite

UA ZensenSyndicat des travailleurs de HANABISHI Couture
HANABISHI Couture, SARENGO Chiba
Hello Work ChibaSociété YAMASA Shoyu
Syndicat des travailleurs de YAMASA Shoyu

Un grand merci à tous.

Accueil d’une équipe bangladaise et népalaise Participants de l'équipe

ITUC-Bangladesh Council(ITUC-BC)

1.NameMs. Nur Naher SHUSOMA
 Name of organizationNaogaon District BMSF Women's Committee
 PositionChairperson
 Union experience10

ITUC-Bangladesh Council(ITUC-BC)

2.NameMs. Nasrin Akter DINA
 Name of organizationBangladesh Jatiyatabadi Sramik Dal (BJSD)
 PositionGeneral Secretary of BJSD Women Committee
 Union experience24

ITUC-Bangladesh Council(ITUC-BC)

3.NameMr. Shah Khurram RAHUL KUMAR
 Name of organizationBangladesh National Transport Labour Federation
 PositionAssistant General Secretary
 Union experience6

ITUC-Bangladesh Council(ITUC-BC)

4.NameMr. Md. Arifur RAHMAN
 Name of organizationBangladesh Free Trade Union Congress(BFTUC)
 PositionSecretary, Youth Committee
 Union experience13

ITUC-Bangladesh Council(ITUC-BC)

5.NameMs. Shathi Akter KAZI RAHIMA
 Name of organizationJatio Sramik League(JSL) Women Committee
 PositionOrganizing Secretary
 Union experience27

ITUC-Bangladesh Council(ITUC-BC)

6.NameMs. Nasrin NASER
 Name of organizationJatio Sramik League(JSL) Women Committee, Jatrabari Area
 PositionExecutive Member
 Union experience10

Nepal Trade Union Congress(NTUC)

7.NameMr. Ayodhya Prasad Yadav
 Name of organizationNepal Trade Union Congress(NTUC)
 PositionVice president
 Union experience5

Nepal Trade Union Congress(NTUC)

8.NameMr.Yogendra Kumar Kunwar
 Name of organizationNepal Trade Union Congress(NTUC)
 PositionTreasurer
 Union experience5

Nepal Trade Union Congress(NTUC)

9.NameMs. Pratima SHAH
 Name of organizationNepal Trade Union Congress
 PositionCentral Member
 Union experience5

Nepal Trade Union Congress(NTUC)

10.NameMr. lndra Deo YADAV
 Name of organizationNepal Trade Union Congress
 PositionProgram Officer
 Union experience5

General Federation of Nepalese Trade Union(GEFONT)

11.NameMs. Smritee LAMA TAMANG
 Name of organizationGeneral Federation of Nepalese Trade Union(GEFONT)
 PositionSecretary (Foreign Department)
 Union experience7

General Federation of Nepalese Trade Union(GEFONT)

12.NameMr. Santa Kumar RAI
 Name of organizationGeneral Federation of Nepalese Trade Union(GEFONT)
 PositionPresident of Mechi Zonal Committee
 Union experience25

Photos des participants

Conférence du Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales

Conférence du Nippon Keidanren (Fédération des organisations économiques japonaises)

Conférence de l’industrie fédérale à UA Zensen

Visite du siège du RENGO

Visite d’un lieu de travail, à HANABISHI Couture

Syndicat des travailleurs de YAMASA Shoyu