du Laos et du Vietnam

Devant le siège de la Rengo

 La JILAF a accueilli, du 4 au 17 septembre, 12 personnes (dont 6 femmes), du Laos et du Vietnam et a achevé son programme comme prévu. Ces deux pays se démarquent du Japon (pays démocratique) par leur régime politique et aussi par l’histoire de la formation des syndicats si bien que les participants venus de ces pays ont partagé des intérêts communs, malgré que leurs pays présentent certaines différences de situation, : Dans un contexte où 1) Au Vietnam, le développement économique obtenu grâce à la globalisation ne profite pas aux travailleurs et où ; 2) Au Laos, l’intérêt des entreprises multinationales augmente du fait que le pays préside l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE ou ASEAN) et que l’autoroute AEC vient d’être inaugurée, les participants en tant que leaders syndicaux réfléchissant à l’avenir, ont participé activement à ce séminaire souhaitant trouver dans le développement de la société et de l’économie japonaises d’’après-guerre et ses mouvements de travailleurs, la clef pour la stabilisation de l’emploi, l’amélioration des conditions de travail ou la création de relations patronat-syndicat constructives.
 Dans la première moitié du programme, le conférencier a sensibilisé les participants à la question du leadership dans le syndicat et les participants ont suivi une conférence sur le rôle et les défis du mouvement syndical du Japon, la législation sociale et le droit du travail au Japon etc. Lors de la visite à la Rengo (Confédération des Syndicats Japonais), ils ont suivi un discours sur les efforts de la Rengo envers la syndicalisation, donné par un représentant de la direction de l’élargissement et de la politique des syndicats. Ils se sont intéressé aux revenus des membres permanents des syndicats japonais, d’autant plus que dans leurs pays ceux-ci sont rémunérés tant par le gouvernement que par l’entreprise. Et ils ont également à travers de nombreuses questions, montré un vif intérêt pour l’emploi des cotisations syndicales au Japon et pour le rôle du siège de la Rengo et des Rengo régionales ainsi que pour leur interaction.
 Lors de la visite sur les lieux de travail, ils se sont rendus au syndicat de l’ANA (All Nippon Airways Co., Ltd.) et ont observé l’atelier d’entretien des avions où on leur a expliqué les efforts fournis à la fois par le syndicat et le patronat pour améliorer l’environnement de travail. Ce fut aussi pour eux l’occasion d’approfondir leur compréhension sur les essais d’amélioration de la productivité et le rôle ainsi que les activités des syndicats d’entreprise.
 A la réunion d’information sur la situation du travail, les représentants de chaque pays ont rendu compte de la situation du travail et des défis dans chacun de leur pays. Les représentants des deux pays ont également évoqué des sujets brûlants comme la manière dont on pourrait aider à intégrer dans le syndicat, les travailleurs du secteur informel dont le nombre continue d’augmenter, et l’amélioration des conditions de travail en harmonie avec le développement économique.
 Les membres se sont déplacés à Okayama (Ouest du Japon) où ils ont visité le bureau d’Okayama Rokin (Labour Bank ou Banque de travail) de Chugoku. Le représentant du bureau leur a expliqué l’histoire de la fondation, ses principes et ses activités et leur a montré les bureaux, ce qui a permis aux participants d’approfondir leur compréhension des missions et des rôles d’une organisation d’aide mutuelle pour les travailleurs.

 Dans le cadre du programme de la Rengo régionale (Confédération des Syndicats Japonais), les participants ont visité le Hello Work Plaza Okayama (Pôle Emploi japonais) où ils ont réfléchi ensemble aux méthodes de création d’emploi et à la formation des compétences professionnelles initiées par l’administration. A la fin de la visite, ils ont exprimé leur surprise devant le nombre important de visiteurs et le taux élevé de réemploi et ont souhaité réviser les mesures à prendre pour l’emploi dans leurs propres pays. Lors de la visite de la préfecture d’Okayama, ils ont pris connaissance des efforts faits par l’administration régionale pour le développement et la revitalisation du département. Dans leurs échanges avec les leaders de la Rengo d’Okayama, on leur a donné un aperçu de l’organisation et on leur a expliqué les problèmes actuels et les efforts pour agrandir l’organisation, puis le débat général a porté sur les mesures concrètes pour accélérer la syndicalisation. L’équipe a également visité l’usine de Mizushima de Mitsubishi Motors et a observé notamment la chaîne de montage par soudure. Les participants ont notamment été impressionnés par l’existence de pas moins de 144 procédés pour construire une voiture (montage automatique assumé par les robots, guidage automatique des véhicules, etc.). Ils ont alors posé des questions sur l’intervention du syndicat dans la formation des ressources humaines au sein de l’entreprise ou le point de vue du syndicat sur la robotisation du travail. Et ils ont compris l’importance de la robotisation qui permet d’alléger la charge de travail pour les employés dont la quantité de travail ne cesse d’augmenter, et d’améliorer l’efficacité et la productivité en même temps que la nécessité de promouvoir simultanément le développement des ressources humaines, la formation et la transmission des techniques notamment à travers les consultations patronat-syndicat.
Au Centre Japonais de Productivité (Japan Productivity Center), les participants ont écouté une conférence sur les thèmes des trois principes de la productivité, des relations patronat-syndicat au Japon et des enjeux futurs.
 Ils ont soutenu que la contribution des syndicats à l’amélioration de la productivité ou les trois principes de la productivité n’ont aucun sens si, en particulier, les employeurs ne les respectent pas et ils ont de nouveau constaté l’utilité du système de consultation patronat-syndicat.
 Lors de la conférence donnée par la Keidanren (Fédération des organisations économiques japonaises), le conférencier a expliqué les relations patronat-syndicat du point de vue des associations des employeurs et les participants ont montré leur intérêt à travers les questions dans lesquelles ils affirmaient ressentir l’importance des échanges et de la collaboration avec les associations d’ employeurs et vouloir mener pareille initiative dans leurs propres pays.
 Lors de la visite à la Zenrosai Kyokai (Fédération Nationale des Syndicats de la Mutualité Nationale des Travailleurs), le représentant a donné une conférence sur le thème des activités d'aide mutuelle en tant qu’organisme à but non lucratif et les participants ont eu connaissance des contre-mesures prises face au vieillissement de la population et à la baisse du taux de natalité dans les risques encourus par les entreprises, et des relations entre les syndicats d’entreprise et les syndicats de secteur.
 Une fois tous les programmes achevés, les participants ont proposé les plans d'action suivants :
1) Mettre en place des services spécifiques pour que de plus en plus de syndiqués puissent approfondir leur compréhension du système de la négociation collective et du système de consultation patronat-syndicat et cela d’abord dans 4 zones industrielles (Vietnam)
2) Introduire les trois principes de la productivité. Créer des relations patronat-syndicat harmonieuses grâce au respect des trois principes de mouvement de la productivité. D’abord, les introduire à titre expérimental dans 5 entreprises de la province et ensuite les vulgariser dans tout le pays (Vietnam).
3) Proposer la révision des activités de création d’emploi dans 5 provinces en se référant à la politique administrative que l’on a appris à Hello Work et les diffuser dans tout le pays si elles s’avèrent efficaces. Les services affectés à cet objectif et qui équivalent à Hello Work au Japon, mises en place dans le pays, ne fonctionnent pas aussi bien qu’au Japon et la réalité est que les demandeurs d’emploi ne connaissent que les bureaux de placement lucratifs (Vietnam).
4) Envisager et proposer d’introduire un système d’aide mutuelle adapté au pays car les systèmes de la Rokin et Zenrosai sont excellents (Laos).
5) Améliorer la qualité des leaders syndicaux et des activités syndicales pour développer l’organisation, et promouvoir les conseils par téléphone et le bulletin d’informations en référence aux activités d’élargissement de la Rengo (Vietnam).

Liste des organisations ayant participé à cette visite

Syndicat de l’ANABureau de la Rokin de Chugoku à Okayama
Rengo d’ OkayamaUsine Mizushima de Mitsubishi Motors

Un grand merci à tous.

du Laos et du Vietnam Participants de l'équipe

Lao Federation of Trade Unions (LFTU)

1.NameMr. Bounnhong BOUTHAVONG
 Name of organizationLao Federation of Trade Unions (LFTU)
 PositionPresident of the Trade Unions of the Committee for External Relations of the central committee of the Lao RDR
 Union experience20

Lao Federation of Trade Unions (LFTU)

2.NameMs. Phonepaserth KINGVONGSA
 Name of organizationLao Federation of Trade Unions (LFTU)
 PositionHead of Labour Radio division
 Union experience18

Lao Federation of Trade Unions (LFTU)

3.NameMr. Somsak KHAMLAN
 Name of organizationOudom xay Federation of Trade Unions
 PositionSecond President
 Union experience20

Lao Federation of Trade Unions (LFTU)

4.NameMs. Souliyanh SOSOMPHOU
 Name of organizationLao Federation of Trade Unions (LFTU)
 PositionTechnical staff
 Union experience5

Lao Federation of Trade Unions (LFTU)

5.NameMr. Phakham SOMPHANDY
 Name of organizationLao Federation Trade Union of Champasak
 PositionTechnical staff
 Union experience5

Lao Federation of Trade Unions (LFTU)

6.NameMr. Meud LOTPHOXAY
 Name of organizationLao Federation of Trade Unions (LFTU)
 PositionTechnical staff of Internaational Department
 Union experience5

Vietnam General Confederation of Labour(VGCL)

7.NameMr. Nguyen Van Dong
 Name of organizationVietnam General Confederation of Labour(VGCL)
 PositionMember of Presidium Director
 Union experience25

Vietnam General Confederation of Labour(VGCL)

8.NameMs. Lo Thi My
 Name of organizationFederation of Labour of Ha Giang Province
 PositionPresident
 Union experience4

Vietnam General Confederation of Labour(VGCL)

9.NameMr. Nguyen Hong Tra
 Name of organizationBinh Phuoc province Federation of Labour
 PositionPresident
 Union experience25

Vietnam General Confederation of Labour(VGCL)

10.NameMs. Phan Thi Hong Dao
 Name of organizationFederation of Labour of Tay Ninh Province
 PositionVice President
 Union experience5

Vietnam General Confederation of Labour(VGCL)

11.NameMs. Nguyen Thi Hoai Le
 Name of organizationFederaion of Labour of Quang Tri Province
 PositionVice President
 Union experience19

Vietnam General Confederation of Labour(VGCL)

12.NameNguyen Thi Ngoc Nhung
 Name of organizationVietnam General Confederation of Labour(VGCL)
 PositionDeputy Division Chief of International Department
 Union experience13

Photos des participants

Discours

Visite du syndicat de l’ANA

Réunion d’information sur la situation du travail

Visite du bureau de la Rokin de Chugoku à Okayama

Échange avec les leaders de la Rengo d’Okayama

Visite de l’usine Mizushima de Mitsubishi Motors