Rapport du Séminaire sur les relations patronat-syndicat et la politique du travail aux Philippines (IR), TUCP/JILAF

En collaboration avec le Congrès philippin des syndicats (TUCP), la JILAF a organisé les 17 et 18 mai à Manille un séminaire sur les relations patronat-syndicat et la politique du travail intitulé «Mise en place du travail décent / Pour créer des relations patronat-syndicat constructives ». Un premier séminaire de cet exercice, organisé avant les autres pays, a réuni environ 90 participants du monde de la politique du travail, y compris M Torres, Président du TUCP, M. Audea, Secrétaire Général du Comité central de réconciliation, dans la région de Manille, Chef de service du travail et de l'emploi de la direction de l’élargissement de l’emploi, M. Enoki, premier secrétaire de l'ambassade du Japon aux Philippines.

Au cours de ce séminaire, la JILAF a donné un discours sur «Le rôle et les défis des syndicats » (M. Takao Yasunaga, directeur exécutif) et « Pour créer la prochaine étape - mesures prises par les syndicats» (M. Futoshi Suenaga, leader du groupe enquête et relations publiques). L’administration du TUCP et les conférenciers invités ont effectué leurs présentations notamment sur les thèmes suivants : « Les relations patronat-syndicat aux Philippines » ; « la situation actuelle et les problèmes relatifs aux relations patronat-syndicat » ; « Le processus des affaires et l’externalisation (BPO) » ; « Les relations patronat-syndicat et la politique de l’emploi du TUCP» ; « La situation actuelle du transfert de l’emploi du secteur informel vers le secteur formel ». Les participants ont trouvé là l’occasion de se pencher sur les facteurs de conflits entre patronat et syndicat et leur mode de résolution.

Les principales causes de conflits entre patronat et syndicat aux Philippines sont : 1) les pratiques déloyales de travail (licenciement abusif, refus des droits à la négociation collective, etc.) ; 2) l'attitude passive du gouvernement à l’égard du respect des Lois sur le travail ; 3) l’emploi contractuel. En considération de la situation actuelle caractérisée par : 1) les conflits liés à la reconnaissance du syndicat, en particulier, les pratiques déloyales de travail (même dans les entreprises japonaises implantées), 2) les conflits relatifs à l’emploi contractuel, 3) l’existence de mise au rebut des conventions collectives, les participants ont exprimé de nombreux avis et formulé des demandes relatives à la nécessité de la syndicalisation et du recours aux organismes d’arbitrage

M. Yasunaga, Directeur exécutif de la JILAF a, de son côté, souligné l’importance du dialogue quotidien entre patronat-syndicat et a expliqué l’utilité de mieux approfondir le sens des relations patronat-syndicat au Japon (collaboration via les consultations patronat-syndicat et règlement harmonieux des conflits à travers les négociations collectives) en vue de leur stabilisation, y compris dans les entreprises multinationales implantées dans les pays asiatiques. Il a conclu que « Alors que, même au Japon, il y a des employeurs qui s’opposent à la formation des syndicats croyant à un malentendu,
beaucoup d’autres apprécient leur existence parce qu’ils permettent de créer des relations de confiance entre employés et gestionnaires, et de penser ensemble à la gestion de la société. Les résidents à l’étranger sont souvent faibles en gestion du personnel, et c’est une perte pour les deux acteurs. J’insiste sur la gravité de ce problème au Japon ». Le directeur des finances du TUCP, M. Jing Ogalinda a affirmé: « Je veux que les participants diffusent ce qu’ils ont appris sur leur lieu de travail » avant de clore le séminaire.

Après le séminaire du 19 mai, on a créé une opportunité pour les personnes qui n’avaient pas pu y participer, de discuter avec les représentants des 3 organisations adhérant à la Confédération Syndicale Internationale (ITUC) ou Centre national aux Philippines. A ce moment-là, on a répercuté le contenu et les résultats du séminaire de 2 jours et on a pris connaissance de la situation actuelle et des problèmes abordés durant le séminaire.

Programme

DateContenu
05/17Mar 1er jour du séminaire
05/18Mer 2ème jour du séminaire

Photos des participants

Salutations de M. Torres, Président du TUCP

Salutations deM.Enoki, Premier secrétaire de l'ambassade du Japon

Cérémonie de clôture