Séminaires sur les relations patronat-syndicat et la politique du travail ACFTU/JILAF

Photo de groupe au séminaire de Pékin

La JILAF, ensemble avec la Fédération nationale des syndicats de Chine (ACFTU), a organisé des séminaires sur les relations patronat-syndicat et la politique du travail les 27 et 28 novembre à Pékin et Hangzhou respectivement. Au total, 35 représentants des employeurs et des syndicats chinois ont pris part à ces séminaires.
Au séminaire de Pékin, après une allocution d’ouverture par le directeur général adjoint du Département de liaison internationale M. Xu, le séminaire a débuté sous la direction du vice-directeur de l’Université des relations de travail de Chine, M. Ngo.

Tout d’abord, M. Guo, professeur associé à l’Université de relations de travail de Chine, a présenté un rapport sur les politiques et les mesures relatives à la formation professionnelle pour les travailleurs industriels ; il a été suivi par le vice-secrétaire général de la JILAF M. Koji Suzuki qui a parlé de l’histoire et des activités des syndicats japonais et, à travers l’établissement de relations patronat-syndicat constructives, (1) des efforts pour assurer la stabilité de l’emploi, (2) des efforts pour améliorer la productivité, et (3) de la prévention des conflits inutiles. La directrice du programme Mme Hiroko Kuwana du Groupe des programmes d’échanges de la JILAF a ensuite donné un aperçu du soutien apporté par le gouvernemental central et les gouvernements locaux du Japon, qui comprend la promotion de formations menées principalement par les employeurs, le programme Hello Training, la promotion du développement des capacités à l’initiative des travailleurs, et les efforts de la RENGO (Confédération des syndicats japonais). Les participants ont posé des questions sur l’existence d’une formation professionnelle permettant de faire face à la quatrième révolution industrielle et sur les problèmes syndicaux en lien avec la politique du travail.
Au séminaire de Hangzhou, avant le séminaire proprement dit, les participants ont visité le Groupe de transfert, une entreprise privée, où on leur a parlé de l’entreprise et de ses activités. Dans les présentations qui ont suivi, M. Sink de la Fédération des syndicats de la province de Zhejiang a d’abord parlé de la situation actuelle et des défis de la Fédération des syndicats de la province de Zhejiang, puis un représentant du Groupe de transfert a donné un aperçu de son entreprise et a parlé des efforts déployés pour protéger les intérêts des travailleurs. Finalement, le vice-secrétaire général de la JILAF M. Suzuki a parlé de l’histoire et des activités des syndicats japonais, ainsi que, à travers l’établissement de relations patronat-syndicat constructives, (1) des efforts pour assurer la stabilité de l’emploi, (2) des efforts pour améliorer la productivité, (3) de la prévention des conflits inutiles, et (4) de l’impact sur l’emploi et le travail de la quatrième révolution industrielle. En réponse à ces présentations, les participants ont posé des questions sur la sécurité des systèmes de grandes bases de données et sur la configuration du soutien aux infrastructures, puis se sont engagés dans des discussions avec les intervenants.

Après les présentations, les participants ont visité l’usine de Fujiya Co. Ltd., une entreprise japonaise, où des représentants du syndicat et de la direction de Fujiya leur ont parlé de l’entreprise, de son organisation et de ses opérations. Le président de la JILAF M. Hiroyuki Nagumo a conclu le séminaire par un discours lors de la cérémonie de clôture.

Programme

DateContenu
02/02Sam.Séminaire à Pékin
03/02Dim.Séminaire à Hangzhou

Photos des participants

Discussions au séminaire de Pékin

Séminaire de Hangzhou

Séminaire de Hangzhou