Séminaire sur les relations patronat-syndicat et la politique du travail au Viêt-Nam organisé par l’ITUC-BC (juillet)

Photo de groupe du 1er Comité Central de Promotion et de Développement

La JILAF s’est rendue en visite, du 25 (mer.) au 27 (ven.) juillet, à Hanoi, pour démarrer les activités de l’exercice 2018 du SGRA (Programme de soutien aux actions citoyennes via les réseaux patronat-syndicat internationaux) mis en place sous la houlette du gouvernement japonais (Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales) et a examiné et discuté le programme annuel fondé sur les objectifs de l’exercice, et le contenu concret des activités.

La JILAF a commencé en 2017 le programme de vulgarisation de SGRA (outreach) au Viêt-Nam et au Sri Lanka. Cette année, elle développera, tout en prenant en compte ses résultats, les activités visant à améliorer les conditions de vie des travailleurs du secteur informel et à relever leur niveau de vie minimum, dans le cadre d’un projet expérimental.

À cette occasion, elle a organisé le 1er Comité Central de Promotion et de Développement dans lequel on a examiné et discuté le programme annuel ainsi que les activités concrètes. Le comité est composé des organisations locales comme les agences gouvernementales, les syndicats et le patronat (le Ministère du Travail, des Invalides de guerre et des Affaires sociales, la VGCL (Viêt-Nam General Confederation of Labour) et la Chambre de Commerce et d'Industrie du Viêt-Nam (VCCI)), de l’Organisation Internationale du Travail (ILO) ainsi que de la JILAF.

Au Viêt-nam, le projet expérimental se développera dans la capitale Hanoi et dans la province de Dong Thap située au Sud du Viêt-Nam. Pour les travailleurs du secteur informel, on envisage de mettre à l’étude le métier de chauffeur de cyclo-pousse à Hanoi et la formation de groupes de producteurs de fruits comme les mangues dans la province de Dong Thapdans.
On prévoit 1) l’organisation d’un séminaire de soutien à la vie à travers lequel on fournit les informations nécessaires à l’amélioration des conditions de vie, 2) la formation professionnelle et 3) la mise en place des organisations d’aide mutuelle en faveur des travailleurs du secteur informel. Pour développer ces activités, les expériences, les résultats et les savoir-faire passés des pays qui ont déjà mise en place les activités SGRA (la Thaïlande, le Népal, le Bangladesh et le Laos) seront activement utilisés.

Programme

DateContenu
26/07Jeu.1er Comité Central de Promotion et de Développement
27/07Ven.Visite des secteurs informels à Hanoi

Photos des participants

Salutations à l’ouverture du 1er Comité Central de Promotion et de Développement

Explication concernant les grandes lignes du SGRA lors du Comité

Chauffeur de cyclo-pousse