Équipe d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud

Réunion d’informations sur la situation du travail

La JILAF a accueilli une équipe de 10 personnes de 3 pays (le Brésil, la Colombie et la Mexique. dont 6 femmes) du 15 au 28 octobre. Elle était constitué de 6 lusophones (Brésiliens dont 3 femmes) et de 6 hispanophones (colombiennes, mexicains, dont 3 femmes) et elle a mené à bien le programme comme prévu.

L’équipe est constituée de lusophones et d’hispanophones et plus de la moitié des membres sont des femmes (6 femmes sur 10). Tout au long du programme, les membres au-delà de leur appartenance au centre national, ont activement échangé leurs avis et les informations sur les problèmes liés au travail et aux défis de chaque pays.
 
Les participants ont manifesté un vif intérêt pour les relations patronat-syndicat au Japon comme pour les actions visant la productivité ou les délibérations entre partenaires sociaux, le Code du travail et le système de protection sociale, le système de salaire minimum et la Rokin (Labour Bank ou Banque de travail) ainsi que l’aide mutuelle des travailleurs. Ils ont ainsi posé beaucoup de questions et ont exposé leurs avis. Les participants, admiratifs devant le développement économique du Japon après la deuxième guerre mondiale ont exprimé leur forte volonté d’apprendre et de mettre à profit dans leurs propres pays les meilleurs aspects du Japon.

Dans le discours intitulé « Le rôle et les défis du mouvement syndical au Japon », les participants ont approfondi leur compréhension sur l'histoire des syndicats japonais d’après-guerre et leur contribution à la société et à l’économie, et sur les luttes syndicales du printemps au Japon (Shunto). Les participants ont pu, tout au long du programme, se sensibiliser aux problèmes. Les participants se sont surtout intéressés à la gestion des syndicats japonais et aux relations patronat-syndicat au Japon.

Lors de la visite au Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales et après les paroles d’accueil de M. Tsuchiya, Directeur général adjoint, le représentant du Ministère a fait une conférence dans laquelle il a expliqué sommairement la fonction de cette administration et les participants ont étudié l’emploi, les méthodes de travail et le rôle de l’administration du travail. Les participants ont posé beaucoup de questions notamment sur la politique d’égalité de l'emploi entre hommes et femmes et la gestion du Comité de sécurité et de santé.

Lors de la visite à la Rengo (Confédération des Syndicats Japonais), après les paroles d’accueil de M. Aihara, secrétaire général de la Rengo, les participants ont écouté les explications du département international sur les grandes lignes et les activités importantes du siège de la Rengo, et ont assisté au discours donné par un représentant de la Direction de l’élargissement et de la politique de l’organisation.

Au Centre Japonais de Productivité (Japan Productivity Center), ils ont participé à une conférence sur les thèmes des trois principes de la productivité, des relations patronat-syndicat en vigueur au Japon et des enjeux futurs. Les participants ont pris connaissance de la structure de cette organisation, des relations patronat-syndicat et du système de gestion.

Dans la Réunion d’informations sur la situation du travail, les représentants de chaque pays ont rendu compte de la situation du travail et des problèmes rencontrés par leurs centres nationaux et par les syndicats de secteur.
Les participants brésiliens ont évoqué l’impact de la modification du Code du Travail en 2017 et notamment l’action unifiée des syndicats après cette modification. Les participants colombiens ont parlé du système de protection sociale actuel qui est instable et du faible taux de syndicalisation. Ils ont souligné l’importance de la solidarité.
Les participants mexicains ont cité notamment les problèmes liés au Code du Travail modifié en 2012 et à l’intérim.

 Lors de la visite à la Rofukukyo Fukui (Association pour le bien-être des travailleurs), ils ont suivi les explications non seulement sur l’organisation et les activités de cet organisme mais aussi sur ses efforts de la Rokin (Labour Bank ou Banque de travail) et de la Zenrosai (coopératives de consommateurs du Japon), puis les participants ont visité une agence de la Zenrosai pour observer sur place une mutuelle de travailleurs.

Au premier jour du programme de la Rengo Fukui, les participants ont visité Hello Work Fukui (Pôle Emploi japonais) et Fukui Sangyogijutsu Senmongakuin (Institut de l’industrie et des techniques à Fukui) et ont appronfondi à travers les cours leurs connaissances sur l’environnement de l’emploi et la formation professionnelle. Ils ont ensuite effectué une simulation de recherche d’emploi à l’aide des offres publiées en ligne et ont visité l’établissement de formation professionnelle.

Dans l'après-midi, ils ont visitéPolytechnic Center (Centre polytechnique de Formation Professionnelle) géré par l’État où ils ont observé le lieu de formation professionnelle pour les demandeurs d’emploi. Ils ont ensuite échangé leurs avis sur les activités menées par la Rengo Fukui ou par les administrations locales.

Au 2ème jour du séminaire, ils ont visité Hitachi Zosen Fukui Corporation où on leur a expliqué les activités et où ils ont observé l’atelier. Lors des échanges de points de vue, les participants ont manifesté beaucoup d’intérêt pour la situation de l’emploi féminin, le système de retraite, et les mesures prises pour la gestion de la sécurité au lieu de travail.

La visite du syndicat par secteur industriel les a conduit à la Denki Rengo (Union des travailleurs de l’industrie de l’électricité, de l’électronique et de l’informatique du Japon). Les participants ont développé leurs connaissances sur le syndicat par secteur industriel à travers les échanges de points de vue sur les efforts faits par les syndicats par entreprise et sur l’influence de la robotisation et de l’automatisation.
Lors de la conférence donnée par la Keidanren (Fédération des organisations économiques japonaises), le conférencier a expliqué les relations patronat-syndicat du point de vue des associations des employeurs, et les participants ont été surpris en apprenant qu’il existe entre les syndicats et les associations patronales des échanges de points de vue et une collaboration. Les participants ont posé des questions sur les mesures de réduction du temps de travail et les longues heures de service qui entraînent le Karoshi (mort par excès de -travail).

À l’Association nationale de Rokin (Labour Bank ou Banque de travail), un représentant a expliqué l’histoire de la fondation, ses principes et ses activités de terrain, ce qui a permis aux participants d’en savoir plus sur les missions et le rôle d’une organisation financière pour les travailleurs.

Lors des échanges de points de vue avec les cadres, , la JILAF, après avoir eu connaissance du plan d’action, a posé des questions aux participants sur les relations entre chaque centre national et les partis politiques, ce qui a conduit à une meilleure compréhension réciproque.  

Ils ont ensuite proposé les plans d'action suivants :

・Proposer aux centre nationaux de mettre en place des formations professionnelles sur la situation du travail international, aux centres nationaux (Brésil).
・Étudier l’introduction d’un organisme comme la Rokin (Brésil).
・Rapporter de façon détaillée ce que l’on a appris à l’occasion de la formation aux centres nationaux et partager les connaissances (Brésil et Mexique).
・Discuter de l’amélioration de la productivité et des conditions du travail avec les employeurs (Brésil et Mexique).
・ Faire le rapport du plan d’action aux centres nationaux et partager les informations avec eux (Brésil et Colombie).
・ Faire en sorte que les travailleurs augmentent leur connaissances grâce à l’utilisation des média de communication (Mexique).

Liste des organisations ayant participé à cette visite

Centre Japonais de Productivité Rengo Fukui
Fukui Sangyogijutsu SenmongakuinDenki Rengo
Rofukukyo FukuiHello Work Fukui
Hitachi Zosen Fukui CorporationAssociation nationale de Rokin

Un grand merci à tous.

Équipe d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud Participants de l'équipe

1.NameMr. Douglas de Almeida Cunha
 Position
 Union experience13

2.NameMs. Maria Adriana Oliveira
 Position
 Union experience17

3.NameMs. Maria Izabel Garcia
 Position
 Union experience12

4.NameMr. Maria Euzilene Nogueira
 Position
 Union experience14

5.NameMs. Paskoski Neucir
 Position
 Union experience15

6.NameMs. Maria Fernanda Possu Castrillon
 Position
 Union experience5

7.NameMs. Maria Consuelo Bautista Colmenares
 Position
 Union experience25

8.NameMr. Jorge Medina Perez
 Position
 Union experience10

9.NameMs. Maria Guadalupe Campos Espindola
 Position
 Union experience11

10.NameMr. Jose Enrique Oñate Vera
 Position
 Union experience6

Photos des participants

Conférence donnée par la JILAF

Visite au Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales

Visite du Centre Japonais de Productivité

Échange d’avis avec les cadres de la Rengo Fukui

Visite du Hello Work

Visite de l’entreprise (Hitachi Zosen Fukui Corporation)