Mise en place du « Programme de soutien aux actions citoyennes via les réseaux patronat-syndicat internationaux » (SGRA) au Bangladesh (novembre)

Aperçu de la Réunion générale de sensibilisation

La JILAF a organisé, le 20 novembre 2017 la 2ème Réunion Centrale de Promotion.

Sur la proposition de M. Bhuiyan, substitut du président de l’ITUC-BC (secrétaire général de la BMSF : Bangladesh Mukto Sramik Federation), les participants ont prié silencieusement pour les victimes de l’attaque terroriste dans un restaurant à Dhaka le mois de juillet dernier. Ensuite, M. Saito, Vice-Secrétaire Général de la JILAF, a, en tant que représentant de cette organisation, affirmé que « M. Taro Kono, Ministre des affaires étrangères a hier visité le lieu du drame et offert des fleurs. Nous souhaitons le rétablissement de l’ordre public et la stabilisation de la situation pour ne pas reproduire un tel drame ». Il a expliqué l’objectif de la Réunion Centrale de Promotion et présenté ses salutations en disant que « l’amélioration des conditions de vie, le relèvement du niveau de vie minimum des travailleurs du secteur informel qui reste en dessous du seuil de pauvreté et le développement durable des activités nécessitent les efforts et la volonté des acteurs concernés, et ont un grand impact sur l’ordre public du pays. Nous souhaitons alors que les acteurs concernés à commencer par le gouvernement bangladais continuent de prendre des mesures pour rétablir l’ordre public ».

Il a expliqué ensuite l’avancement (fruits et résultats) des activités de l’année en cours et exprimé son respect pour les efforts dévoués réalisés principalement lors de la Réunion Centrale de Promotion et dans le cadre de la coopérative SGRA (Shomobae Shomitee) de chaque région.

Les principaux résultats obtenus sont les suivants :

1) l’affiliation au réseau de 185 nouveaux membres (1189 personnes au total) et la formation professionnelle destinée aux nouveaux membres du réseau, animée principalement par 6 coopératives SGRA (l’ordinateur, la couture, la réparation des téléphones portables, etc.) ;
2) l’organisation du Salon du travail ( pour le premier emploi ou le changement d’emploi) à l’initiative de la Fédération des employeurs du Bangladesh (BEF), pour les membres déjà affiliés au réseau (prévu le 6 ou le 7 décembre à Chittagong) et ;
3) l’affiliation au réseau des minorités ethniques de Chittagong (Chakma, peuple autochtone d’origine mongole ).

M. MASUD, représentant du SGRA au Bangladesh, s’est ensuite penché sur les activités de la coopérative SGRA de chaque région et a approuvé l’existence des 2 nouvelles coopératives SGRA de Bogra et de Chittagong) qui ont officiellement achevé leur enregistrement (le nombre total des coopératives s’élève désormais à 8).

Les catégories professionnelles couvertes par les coopératives sont l’agriculture et le transport en pousse-pousse dans les 2 districts de Bogra (46 syndiqués) et de Chittagong (57 syndiqués).

Tout en prenant en compte les conditions ci-dessus décrites, M. Saito, a proposé un plan de mesures pour les e activités futures qui suppose la subvention du gouvernement japonais pour l’année suivante. On a décidé d’organiser une réunion tripartite rassemblant les 4 pays (ITM) après avoir entériner la décision lors de la 3ème Réunion Centrale de Promotion prévue le 11 janvier 2018. Pour prendre cette décision on a discuté :

1) de l’optimisation du ratio investissement/résultats dans un budget limité (activités continues menées principalement par les 8 coopératives SGRA) ;
2) de la stratégie durable après la fin de la subvention du gouvernement japonais (politique de cotisation versée par les membres de la coopérative SGRA et intervention de chaque Centre national) ;
3) du changement radical des missions du Comité Central du Travail (WG) (en le libérant de son rôle d’intermédiaire entre la Réunion Centrale de Promotion et les Comités régionaux du Travail (RWG) et en lui demandant de se concentrer notamment pour la mise en place des coopératives SGRA à Dhaka) ;
4) de l’utilisation de la brochure (on va la faire circuler) sur les mesures prises dans le passé et sur les membres existants (déjà affilié) et ;
5) de la présentation n des rapports du Comité régional du Travail et des coopératives SGRA lors de la Réunion Centrale de Promotion.

Par ailleurs, on a approuvé la composition des délégations de la réunion tripartite rassemblant les 4 pays (2 représentants des travailleurs, 1 représentant des employeurs et 1 représentant du gouvernement) qui aura lieu à Katmandou au Népal les 22 et 23 février 2018.

On a également décidé qu’en tant que délégués de la Réunion Centrale de Promotion,M. Buiyan, substitut du président de l’ITUC-BC (secrétaire général de la BMSF : Bangladesh Mukto Sramik Federation) et M. MASUD, représentant local du SGRA, participeront au Salon du travail pour le premier emploi ou le changement d’emploi pour les membres affiliés au réseau, organisé à Chittagong, au mois de décembre, à l’initiative de la Fédération des employeurs du Bangladesh.

Enfin, M. Buiyan a résumé les discussions de la Réunion Centrale de Promotion et déclaré que tous les acteurs sociaux feront leurs efforts pour renforcer et développer les activités de cet exercice, avant de clore la réunion.

Photos des participants

Proposition d’un plan de mesures pour l’année suivante

Prière silencieuse