« École informelle de l'Inde » pour l'éradication du travail des enfants ~ Inauguration de l’école de Guntur ~

JILAF pilote, depuis 1999, en collaboration avec le Conseil National des Syndicats Indiens (INTUC), le projet des «Écoles non homologuées informelle en Inde ». Ce projet a pour objectif d’éradiquer le travail des enfants dans les régions où est réalisé le projet en donnant l'occasion d’étudier grâce à la mise en place et la gestion d’ écoles informelles pour les enfants ayant atteint l'âge scolaire et qui ne peuvent cependant pas fréquenter les écoles publiques homologuées notamment pour des raisons économiques et parce qu’ils sont obligés de travailler.

La JILAF développe le projet en changeant tous les 5 ans les zones d’application du projet et a ouvert jusqu’à présent les écoles suivantes : (1) École de Kovilpatti (État de Tamil Nadu) ; (2) Deux écoles de Markapur (État d’Andhra Pradesh) ; Puis, elle a inauguré dans le cadre du même projet, le 12 juin, Journée mondiale contre le travail des enfants, à Guntur dans l’État d’Andhra Pradesh, au sud de l’Inde, la quatrième école informelle « INTUC/JILAF Guntur Learning Centre ». La JILAF prévoit de gérer cette école pendant 5 ans.

En Inde, où l'enseignement primaire dure 5 ans de l’âge de 7 ans à 11 ans, et bien que le taux de scolarité dépasse 80%, il existe des enfants qui ne peuvent pas profiter de l’éducation générale et ceux qui, après l’entrée à l’école, abandonnent à mi-chemin pour diverses raisons. Dans ce projet, nous prévoyons de donner la possibilité à un enfant de suivre une éducation dans une école informelle pendant une période de 2 ans puis de le transférer vers une école publique.

La JILAF a visité, les 7 et 8 août, l'école de Guntur, inaugurée en juin, pour assurer le suivi notamment celui de la gestion. La situation se résume ainsi.
Situé dans la partie centrale de l'État d’Andhra Pradesh, Guntur, où l’école a été inaugurée, est la 3ème ville de l’État avec une population de 750.000 habitants.
Son principal secteur économique est l'agriculture (le coton, le tabac, le poivre, etc.) et on exporte beaucoup de produits agricoles. On dit qu’ici, en plus des enfants qui travaillent en majorité dans l'agriculture, il y a aussi ceux qui travaillent dans les usines de ciment (concassage de la pierre). L’école se trouve dans la zone résidentielle de la ville.

L'école accueille aujourd’hui 50 enfants. Leur situation est très différente : il y a des enfants qui travaillaient sur le même lieu de travail que leurs parents ; et les enfants qui ne pouvaient pas aller à l’école pour des raisons pécuniaires à cause du divorce ou du décès des parents. Le personnel enseignant est constitué de 3 professeurs titulaires ayant de l’expérience professionnelle. L’un d’entre eux cumule les fonctions de directeur.
En plus des enseignants, deux personnes sont chargées de la cantine et du nettoyage de l'école.

Les enfants, divisés en trois classes allant de la première à la cinquième année (celles de 1ère année, de 2ème et de 3ème année ainsi que celles de 4ème et de 5ème année), suivent tous les jours hormis le dimanche 6 cours de 09 h 15 à 16h 00. Ils apprennent les matières suivantes : (1) l’anglais ; (2) la langue Telugu (langue officielle de l’État d’ Andhra Pradesh) ; (3) les mathématiques ; (4) les sciences. Étant donné qu’il y a beaucoup d’enfants qui n’ont jusqu’ à présent reçu aucune éducation générale, l’âge ne correspond pas forcément à l’année scolaire (un enfant de 11 ans peut par exemple suivre la classe de première année).

L’ouverture de l’école a été l’occasion d’installer un service de distribution d’eau (réservoirs, etc.), ce qui permet l’approvisionnement en eau pour le déjeuner à l'école, le lavage des mains et la toilette sous le robinet. Nous avons maintenant la réputation de donner aux enfants de bonnes habitudes d’hygiène. En fait, les enfants ne manquent jamais de se laver les mains après avoir utilisé les toilettes et avant le déjeuner. En outre, grâce aux tableaux noirs installés dans les 3 salles de classe, on peut donner « le cours ordinaire ».

Les enfants étudieront, avec leurs camarades, pendant 2 ans à partir de juin avant de rejoindre les écoles publiques (l’année scolaire en Inde commence au mois de juin et se termine au mois de mai de l’année suivante). L’école accueillera, en juin l’année prochaine, de nouveaux étudiants.

Programme

DateContenu
08/06JeuVisitez Jour 1
08/07VenVisitez Jour 2

Photos des participants

Nouveau panneau signalant l'école informelle

Tableau noir de la classe de première année lors du cours sur la langue Telugu

Cours sur la langue officielle

Classe durant un cours sur la langue officielle

Classe d'anglais de 2ème et 3ème année

Élèves se lavant soigneusement les mains avant le déjeuner.

Déjeuner

Réservoir d'eau et tableau noir

Eau de lavage des mains fournie par le réservoir et la canalisation d'eau