La mise en place du « Programme de soutien aux actions citoyennes via les réseaux patronat-syndicat internationaux » (SGRA) en Thaïlande (janvier)

La JILAF s’est rendu en visite, du 21 au 27 janvier 2014, à Khon Kaen au nord de la Thaïlande, pour organiser l’atelier national et le 3ème Comité Central de Promotion du SGRA (Programme de soutien aux actions citoyennes via les réseaux patronat-syndicat internationaux).

Dans le 3ème Comité Central de Promotion organisé le 23 janvier, on a fait le compte rendu des activités et des actions de l'exercice 2014 et on y a apporté les évaluations. M. Saito, Vice-Secrétaire Général de la JILAF a ensuite soumis le projet de la politique d’action pour
l’exercice 2015 qui a été vérifiée par tous les participants.

Le 24 janvier suivant, nous avons organisé un atelier national où ont participé 50 personnes, y compris la tripartite patronat, syndicat et gouvernement) en vue du projet en Thaïlande,. Les ateliers nationaux, qui ont pour objet d’évaluer les activités de l’exercice passé et de confirmer et déterminer la politique de l'action de l’exercice suivant, ont eu lieu dans chacun des 3 pays impliqués dans les activités SGRA (au Bangladesh le janvier 13 ; au Népal le 9 février). Les résultats des activités et les défis émanant des 3 pays seront dorénavant partagés réciproquement par les représentants des trois parties et la réunion tripartite rassemblant les 3 pays qui a pour objet le développement accéléré et la propagation future vers les autres pays intégrés au projet, aura lieu le 28 février.

Lors de l'ouverture, le Directeur général du département de la protection du travail et du bien-être, M. Peeraphat a présenté ses remerciements au gouvernement japonais et à la JILAF tout en souhaitant la bienvenue à tous les participants. Ensuite, M. Saito a, au nom des organisateurs, expliqué notamment l’objet de cet atelier après avoir remercié pour leur implication tous les participants y compris les représentants de Surat Thani du sud de la Thaïlande, province où les activités seront élargies l’année prochaine, ceux du Laos où le projet pilote devrait démarrer, ceux de la Direction générale de l’OIT de Bangkok, etc.. M. Uchikawa, Ministre-conseiller à l'ambassade du Japon en Thaïlande a, de son côté, expliqué le sens profond de cet atelier et l’importance des activités du SGRA puis a exprimé ses attentes en tant que représentant du gouvernement japonais.

Ensuite, les représentants tripartites des régions où les activités sont mises en œuvre (Bangkok, Chiang Mai, Khon Kaen) ont présenté les résultats et exposé les problèmes rencontrés au cours de cet exercice avant que la JILAF ne soumet «le projet de la politique d’action pour l’exercice 2015 » qui a déjà été confirmé au Comité Central de Promotion mentionné ci-dessus. Les participants ont émis beaucoup d’avis et ont fait des demandes positives concernant les thèmes suivants : 1) efforts d'auto-assistance pour la gestion autonome de l’organisation d'aide mutuelle (« coopérative de crédit ») et augmentation du nombre des adhérents ; 2) formation sur l'agriculture biologique via le gouvernement destinée aux membres agriculteurs du réseau du nord-est (Khon Kaen) et amélioration spectaculaire du revenu et de la qualité de la vie ; 3) création d’emplois grâce à la formation de massage selon les méthodes traditionnelles du réseau nord (Chiang Mai) ; 4) renforcement de l’incitation à la souscription à l’ article 40 de l'assurance sociale pour les travailleurs du secteur informel et service d’intérim de paiement par la « coopérative de crédit » ; 5) nécessité d’une consultation (de travail) entre les représentants du SGRA de chaque pays ; 6) nombre des nouveaux adhérents au réseau et enregistrement de la « coopérative de crédit » ; 7) communication du SGRA ; 8
) Exploitation des activités respectant la culture et les coutumes.

Ensuite, les participants se sont séparés pour se joindre à chacun des groupes suivants : politiciens ; travailleurs ; employeurs et ONG. Chaque groupe après avoir discuté, est
intervenu sur le thème de « la mission, le rôle et l’engagement lors de la promotion des activités de l’exercice prochain ». Le Vice-Secrétaire Général de la JILAF est intervenu à chaque occasion pour apporter son point de vue en tant que représentant de la JILAF. Enfin le Directeur du département de la protection du travail, Chamaiporn a terminé par une synthèse et la conférence a été close .

Programme

DateContenu
01/21Mer3ème Comité Central de Promotion
01/22Jeuatelier national

Photos des participants

Salutations d’ouverture par le Directeur général du département de la protection du travail et du bien-être, Peeraphat

Lieu de réunion de l’ atelier national

Compte rendu par un membre de la Comission de travail de Chiang Mai

Compte rendu par un membre de la Comission de travail de Khon Kaen

Questions des participants venus du Laos

Intervention du représentant des employeurs sur les activités de l’année suivante