Séminaire sur les relations patronat-syndicat et la politique du travail au Pakistan

La JILAF, en collaboration avec la Fédération des travailleurs du Pakistan (PWF), a organisé à Rawalpindi en banlieue d’Islamabad les 23 et 24 septembre un séminaire sur les relations patronat-syndicat et sur la politique du travail, qui s’intitulait « La mondialisation et l’établissement de relations constructives entre le patronat et le syndicat ». Ce séminaire a accueilli environ 60 personnes : des représentants des syndicats appartenant à la PWF, y compris M. Ajab Khan, président de la PWF, M. Zahoor Awan, secrétaire général de la PWF, M. Muhammad, adjoint du vice-ministre pour l’administration au sein du Ministère des Ressources Humaines, M. Khawaja Muhammad Nauman, président de la Fédération des employeurs du Pakistan, et M. Francesco d’Ovidio, directeur du bureau de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) au Pakistan. Le premier jour, le séminaire a commencé par des conférences telles que : « La mondialisation, l’économie et l’emploi au Pakistan », « Les entreprises multinationales et les directives de l’OCDE », « Les relations patronat-syndicat après la dix-huitième révision de la Constitution : vers la prévention des conflits patronat-syndicat », et « Le développement socio-économique et le rôle du mouvement des travailleurs ». Par là, les participants ont beaucoup appris sur la situation actuelle ainsi que sur les problèmes des travailleurs.
La situation du Pakistan dans l’économie mondiale est difficile. La proportion d’investissements par rapport au PIB ne s’élève qu’à 12,5 % en 2012, chiffre le plus bas parmi les pays d’Asie du sud. La réduction de l’investissement direct étranger est due à la détérioration de l’ordre publique, au manque d’électricité, à la faible gouvernance et aux finances déficitaires.
Les participants ont également soulevé des questions à propos des droits des travailleurs non respectés et des salaires non payés par les entreprises multinationales dans les zones économiques spéciales, et ont également évoqué les infractions au code du travail dans les entreprises.
M. Danno, directeur exécutif de la JILAF, en mentionnant la résurgence de la puissance de l’Asie dans la mondialisation et la potentialité de développement du Pakistan qui a 190 millions d’habitants, a exposé la nécessité d’un mouvement des travailleurs afin d’améliorer la qualité de vie des populations.
Il a montré que les leaders syndicaux étaient des responsables importants dans le développement du Pakistan et qu’il fallait, d’une manière pressante, consolider la situation politique et faire des propositions sur l’industrie, l’emploi, le travail, la politique de sécurité sociale, etc., au gouvernement et aux employeurs afin de créer des emplois.

Programme

DateContenu
09/23Mar1er jour du séminaire sur les relations patronat-syndicat :
« Le développement socio-économique et le rôle du mouvement des travailleurs »
« La mondialisation, l’économie et l’emploi au Pakistan »
« Les entreprises multinationales et les directives de l’OCDE »
« Les relations patronat-syndicat après la dix-huitième révision de la Constitution : vers la prévention des conflits patronat-syndicat », etc.
09/24Mer2ème jour du séminaire sur les relations patronat-syndicat :
Table ronde sur « Les relations patronat-syndicat et la prévention des conflits patronat-syndicat », « La politique économique et industrielle », « La politique de l’emploi » ; discussion et échanges, etc.

Photos des participants

Vue d’ensemble du séminaire

Discussion et échanges (1)

Discussion et échanges (2)