La mise en place du « Programme de soutien aux actions citoyennes via les réseaux patronat-syndicat internationaux » (SGRA) en Avril 2014, au Bangladesh

La Fondation Internationale du Travail du Japon (JILAF) a organisé à Dhaka les 10 et 11 Avril 2014 la première réunion d’avancement du projet SGRA (Programme de soutien aux actions citoyennes via les réseaux patronat-syndicat internationaux) au Bangladesh ainsi qu’un séminaire commun pour les groupes de travail régionaux. Les 36 membres des groupes de travail des régions de Bogra, Khulna et Chittagong, où le projet de SGRA se met en place, étaient présents.
Au cours de la réunion pour l’avancement du projet, un représentant du Conseil du Bangladesh de la Confédération Syndicale Internationale de Travail (ITUC-BC) a présenté le rapport d’activités de l’année fiscale 2013 : 93 des 151 personnes ayant suivi une formation professionnelle ont pu trouver du travail ou monter leur entreprise, et ainsi augmenter manifestement leurs revenus. Ensuite, les représentants du groupe de travail régional ont exposé des produits fabriqués par les apprentis des formations en technique « batik-boutique » et en couture. Le Secrétaire Général de la Fédération des employeurs du Bangladesh (BEF), Ahmed Farooq, a suggéré de demander l’aide des chambres de commerces et d’industries des trois régions en ce qui concerne qui cherchent encore du travail.
Les discussions ont enfin porté pour l’année fiscale en cours sur le séminaire de soutien de vie, sur le séminaire de formation de formateurs, sur le contenu de la formation professionnelle, ainsi que sur la création de l’association coopérative l’année prochaine. Les participants ont réaffirmé leur détermination à coopérer afin d’élever le niveau de vie des travailleurs du secteur informel.
Le séminaire commun aux groupes de travail des trois régions a commencé quant à lui par une conférence de Hisashige Danno, Directeur exécutif de la JILAF, intitulée « Construction d’une organisation coopérative pour le succès du projet SGRA au Bangladesh en 2014 ». Dans son discours de deux heures, il a insisté sur le rôle du projet SGRA et sollicité la coopération active des membres des groupes de travail régionaux pour deux raisons essentielles. 1) Depuis le déplacement du moteur de la croissance de l’économie mondiale en Asie, le Bangladesh a aussi connu récemment une croissance économique très forte en raison de l’installation d’entreprises de pays développés, notamment dans le secteur de l’industrie légère. En revanche, les travailleurs du secteur informel représentent plus de 85% de la force de travail bengalaise, et le problème des inégalités se pose de plus en plus fortement. 2) Visant à l’amélioration et à l’élévation du niveau de vie des travailleurs du secteur informel, le succès du projet SGRA apporterait non seulement un gain de confiance de la part de la société dans les syndicats, mais pourrait également favoriser l’organisation et la diffusion des associations de travailleurs.

Programme

DateContenu
04/10JeuPremière réunion d'avancement de projet
04/11VenSéminaire commun des groupes de travail régionaux

Photos des participants

Réunion d'avancement de projet

Séminaire commun des groupes de travail régionaux

Produits fabriqués par les apprentis du programme