Mise en place par la Fondation Thaïlandaise de la JILAF, du « Programme de soutien aux actions citoyennes via les réseaux patronat-syndicat internationaux » (SGRA) au Laos (juillet)

Membre du Comité du travail d’Oudomxay

La JILAF a, du 14 au 15 juillet, à Champasak au sud du Laos, ouvert un séminaire de suivi destiné aux agriculteurs exploitant le café, et une réunion du comité de travail, etc.

Elle a ouvert le 14 un séminaire de suivi sur l’amélioration du marketing, destiné à 30 membres du réseau existant (agriculteurs exploitant le café). Après les salutations d’ouverture, l’expert de l’importation du café (Japonais) a donné un discours sur le savoir-faire de l’exportation et la production des grains de café de haute qualité. Il a offert ses conseils concrets sur les lieux de la culture et de la production du café pour l’amélioration de la qualité.

On a organisé, au Centre des victimes de la traite des êtres humaines qui se trouve au district de Pakse dans la Province d’Oudomxay, le Comité de travail de Champasak qui a accueilli 10 représentants des organisations tripartites locales (patronat, syndicat et gouvernement) et des victimes de la traite.

Dans les villages où on a recruté de nouveaux membres du réseau, beaucoup de jeunes (surtout les jeunes filles en fin d’adolescence) souhaitent aller travailler en Thaïlande. Par conséquent, on a approuvé la mise en oeuvre d’un programme d’activités et d’enseignement visant à prévenir la traite humaine (séminaire de soutien à la vie, formation professionnelle pour l’embauche et l’emploi au Laos).

La JILAF a organisé les 25 et 26 juillet, à Oudomxay (sud du Laos), un séminaire de soutien à la vie et un Comité de travail, destiné aux travailleurs des plantations de bananes.
Le séminaire de soutien à la vie du 25 a accueilli 23 nouveaux membres du réseau (travailleurs des plantations de bananes). Après les salutations d’ouverture, M. Ounkham, Directeur général du Bureau de la protection des travailleurs de la LFTU (Fédération des syndicats du Laos) et M. Otsuji, directeur adjoint, ont expliqué les principes et le but du séminaire. Ensuite, le représentant du Comité régional du travail d’Oudomxay (constitué des représentants des organisations tripartites locales (patronat, syndicat et gouvernement)) a donné un discours sur les thèmes de : 1) le Code du travail ; 2) le système de sécurité sociale et : 3) l’amélioration de l’économie domestique. Et on a écouté les problèmes rencontrés par les membres du réseau (environnement de travail sévère, dégâts causés par les insecticides).
 
Le 2ème Comité régional du travail d’Oudomxay a eu lieu le 26 juillet et 11 représentants des organisations tripartites locales (patronat, syndicat et gouvernement) y ont participé. Après avoir réexaminé les thèmes du jour précédent, on a discuté et approuvé les activités futures notamment : 1) la mise en place des formations professionnelles sur la sécurité et la santé ; 2) les mesures prises pour créer les coopératives SGRA ; 3) les mesures pour améliorer le niveau de vie des membres du réseau et de leur famille (y compris la protection des enfants qui ne bénéficient pas de l’éducation).

Programme

DateContenu
07/14Ven7/14
Séminaire de suivi sur l’amélioration du marketing, destiné aux agriculteurs exploitant le café
7/15
Comité de travail de Champasak
07/15Sam7/25
Séminaire sur les conditions de vie, destiné aux travailleurs des plantations de bananes
7/26
2ème Comité régional de travail d’Oudomxay

Photos des participants

Séminaire sur les conditions de vie à Oudomxay

Séminaire de suivi à Champasak

Représentants des victimes de la traite humaine