Mise en place du « Programme de soutien aux actions citoyennes via les réseaux patronat-syndicat internationaux » (SGRA) au Bangladesh (juillet)

Photo de groupe

La JILAF s’est rendue en visite, du 9 au 10 juillet, à Dhaka, capitale du Bangladesh, pour le SGRA (Programme de soutien aux actions citoyennes via les réseaux patronat-syndicat internationaux) mis en place sous la houlette du gouvernement japonais (Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales) et a organisé un séminaire sur la formation des formateurs (TOT : Training of Trainers) qui a pour but de renforcer la gestion des coopératives Shomobay Shomiti du SGRA. Elle a invité un conférencier de la Zenrosai kyokai (Fédération Nationale des Syndicats de la Mutualité Nationale des Travailleurs du Japon). Le séminaire qui a accueilli 27 participants dont les cadres de chaque coopérative SGRA, les membres du Comité Central de Promotion, les membres des Comités régionaux du travail et d’autres encore, s’inscrit dans le cadre du plan d’activités concrètes défini lors de la 1ère Réunion Centrale de Promotion.

Après les salutations d’ouverture offertes par M. Buyane, le substitut du président de l’ITUC-BC (secrétaire général de la BMSF: Bangladesh Mukto Sramik Federation), M. Saito,Vice-Secrétaire Général de la JILAF et M. Ogasawara, directeur du département des études et de la recherche à la Zenrosaikyokai (Fédération nationale des coopératives de consommateurs du Japon), M. Tsukamoto, Chef de service dudit département a expliqué notamment ce qu’est l’aide mutuelle (système d’entraide à l’occasion d’événements familiaux heureux ou de condoléances) du point de vue (du secours mutuel) de l’aide mutuelle des travailleurs.

Les participants ont affirmé unanimement que : « le séminaire a eu une signification importante. Nous voulons profiter de ses leçons et souhaitons qu’il se tienne régulièrement au même endroit ». Et ils ont (exprimé leur enthousiasme à travers des questions notamment sur les relations que le Zenrosai entretient avec le gouvernement japonais et les syndicats.

Ensuite, les participants se sont divisés en 6 groupes selon leur appartenance aux coopératives SGRA. Ils ont conçu et présenté devant tout le monde un plan d’action, auquel M. Ogasawara et M. Saito ont ajouté leurs commentaires chaque fois que cela leur a apparu opportun.

M. Saito et M. Masdo, représentant du SGRA au Bangladesh ont expliqué les zones cibles des membres des nouveaux réseaux et les procédés de syndicalisation ainsi que les plans de formation professionnelle placés sous l’initiative des coopératives, puis tous les participants ont réaffirmé la nécessité de faire des efforts concrets pour l’avenir. À la fin du séminaire, la Zenrosaikyokai a offert en souvenir, à tous les participants, des serviettes faites au Japon.

Dans le programme du 2ème jour organisé par les acteurs locaux, on a donné des discours et on a parlé à tour de rôle des thèmes suivants : 1) les étapes pour atteindre les objectifs des activités de l’année en cours ; 2) la bonne gestion des coopératives ; 3) les coopératives fiables ; 4) la gestion et la mise en valeur des fonds dont le premier principe est la transparence. Enfin on a approuvé les efforts en vue de l’avenir.

Programme

DateContenu
07/09DimSéminaire TOT

Photos des participants

Séminaire

Salutations de M. Ogasawara

Discours donné par M.