Séminaire sur les relations patronat-syndicat et la politique du travail organisé avec la collaboration de l’ ITUC-TC et de la JILAF en Thaïlande

Photo de groupe

La JILAF, en collaboration avec le Conseil Thaïlandais de la Confédération Internationale des Syndicats (ITUC-TC), a organisé, pendant 2 jours, les 22 et 23 juillet, à Bangkok en Thaïlande, un séminaire sur les relations patronat-syndicat et la politique du travail, sous la houlette du gouvernement japonais (Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales).
Y ont participé 61 personnes, notamment les leaders de 4 centres nationaux de l’ITUC-TC et des principaux syndicats de différents secteurs (ceux des entreprises japonaises) ainsi que les représentants du Ministère du Travail et de la Fédération des employeurs.
M. Koyama, Conseiller, M. Manop, Représentant de l’ITUC-TC (vice secrétaire général de la State Enterprises Workers Relations Confederation (SERC)), M. Ekasit, président de la Confédération Patronale de Thaïlande (ECOT) et M. Okamoto, sous-secrétaire de l'ambassade du Japon en Thaïlande, ont d’abord, en tant qu’organisateurs, offert leurs salutations tout en évoquant leurs attentes pour ce séminaire et l’importance des relations patronat-syndicat constructives.
M. Saito, Vice-Secrétaire Général de la JILAF a ensuite donné un discours sur « le rôle et les défis du mouvement syndical au Japon » et M. Koyama, de son côté, sur « le filet de sécurité sociale au Japon (l’assurance-emploi, l’assurance contre les accidents du travail, la retraite, l’assurance-maladie et l’aide sociale) avant de parler des prochains défis.
M. Sackdiner, professeur à l’Université de Thammasat a donné une conférence intitulée « Nécessité de renforcer le mouvement des travailleurs dans le Royaume de Taïlande », dans laquelle il a mis en exergue les étapes du rassemblement pour la lutte des travailleurs en Thaïlande et a rappelé l’importance de convertir le mouvement centré sur les luttes dispersées vers un mouvement centré sur le dialogue et le rassemblement.
Les participants ont approuvé les relations patronat-syndicat japonaises avant d’expliquer les efforts qu’ils ont poursuivi depuis le séminaire précédent, et de présenter leurs commentaires. En réponse à ces interventions, M. Saito a de nouveau souligné l’importance des relations patronat-syndicat constructives à travers lesquelles on peut résoudre ensemble les problèmes et augmenter la productivité et le partage, et il a expliqué que « les actions concrètes de tous les participants d’aujourd’hui conscients de leur implication, sont indispensables pour réunir les mouvements syndicaux qui doivent dépasser les trop nombreux syndicats (15 centres nationaux, en plus des syndicats par secteur et des syndicats d’entreprise) et pour améliorer le taux de syndicalisation ».
Lors du deuxième jour, après les salutations d’ouverture offertes par M. Takago, Premier secrétaire de l'ambassade du Japon en Thaïlande (fonctionnaire originaire du Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales), M. Sekiguchi, directeur du bureau thaïlandais de la JILAF a fait une série d’exposés sur « Vers la création de relations syndicat-patronat constructives grâce à la solidarité du mouvement syndical thaïlandais ».
Ensuite, les participants ont débattu de sujets divers et ont présenté un communiqué commun du séminaire, sur notamment : 1) l’enrichissement et le renforcement de la communication entre les centres nationaux, les employeurs et les syndicats basée sur la confiance mutuelle et visant à formuler les demandes en matière de mesures politiques favorisant tous les travailleurs, 2) le renforcement qualitatif et quantitatif du mouvement syndical à travers la syndicalisation et la formation des dirigeants des syndicats et 3) la mise en place de relations de confiance patronat-syndicat grâce à l’amélioration de la productivité, et la création de relations patronat-syndicat constructives ». MM. Koyama et Sekiguchi ont ajouté leurs commentaires chaque fois que cela leur a apparu opportun et ont souhaité un suivi dans la pratique.
Enfin, M. Koyama a conclu que « ce séminaire était une occasion bénéfique pour approfondir entre les acteurs, le débat sur la création des relations patronat-syndicat constructives en Thaïlande et le développement du mouvement syndical, le développement harmonieux de l’économie et la société, et une bonne protection sociale » et a souligné qu’« il attend les efforts de tous les acteurs » avant de clore ce séminaire de 2 jours.

Programme

DateContenu
07/22Sam1er jour de séminaire
07/23Dim2ème jour de séminaire

Photos des participants

Discours d’ouverture donné par M. Koyama

Conférence donnée par M. Saito

Présentation en groupes