Équipes de Chine et d'Indonésie

Photo de groupe

La JILAF a invité au Japon du 14 mai au 27 mai, 11 personnes (dont 4 femmes) venues de 2 pays (la Chine et l’Indonésie). Les participants des deux pays qui souffrent de problèmes dans les relations patronats-syndicats ont exprimé leur forte volonté d’apprendre davantage sur les relations patronat-syndicat et les mouvements pour la productivité, et ont posé beaucoup de questions notamment sur les procédures des consultations patronat-syndicat, l’avancement des négociations collectives et les méthodes de recueil des informations.

Dans le cours de formation, ils ont étudié les mouvements syndicaux au Japon (histoire des syndicats d'après-guerre au Japon, les luttes syndicales de printemps ou « Shunto », le système du salaire minimum au Japon, la législation du travail et la gestion démocratique des syndicats. Lors de la visite à la Denryoku Soren (The Federation of Electric Power Related Industry Worker's Unions of Japan ou Fédération des syndicats des travailleurs de l'industrie de l’électricité du Japon), les participants ont reconnu que leurs problèmes relatifs aux mouvements sociales ressemblent de plus en plus à ceux du Japon en citant par exemple les contradictions sociales dans le domaine du vieillissement accéléré de la population ou retard de la formation des syndicats. Puis ils ont cherché toutes les solutions possibles en poursuivant et en renouvelant les échanges d’avis. .

Lors de la réunion d’information sur la situation du travail, les représentants de chaque pays ont rendu compte de la situation du travail et des défis dans chacun de leur pays. Pour les Chinois : 1) Bien que le Code du travail soit aménagé, il faut renforcer sa bonne application car la sécurité sociale n’est pas uniformément appliquée dans tout le pays et ne couvre pas l’ensemble des habitants. Et le système de l’Assurance sociale des personnes dépendantes est à l’état expérimental; 2) il existe le problème des travailleurs irréguliers ; 3) il faut prendre des mesures adaptées à l’économie de plus en plus numérisée et par conséquent, aux nouvelles formes d’emploi ; 4) la pression de l’emploi reste encore grande, la production a tendance à être excédentaire et il faut résoudre les écarts de revenus. Et pour les Indonésiens : 1) Bien que le salaire minimum ait été relevé en 2016, il reste encore trop bas, et une nouvelle hausse est donc nécessaire ; 2) Les syndicats perdent la plupart du temps les procès dans les conflits du travail à cause des erreurs de formalités administratives.

Au premier jour du programme de la Rengo régionale, les participants ont visité la Rengo Hokkaido où ils ont été informés des grandes lignes de l’organisation, des problèmes auxquels elle fait face en ce moment et de ses efforts pour s’agrandir. Ils ont échangé leurs avis sur le contenu des consultations auprès de la Rengo et sur les mesures concrètes concernant les travailleurs étrangers. Les participants ont également visité Hello Work (Pôle Emploi japonais) où ils ont appris sur les activités de création d’emplois et les efforts mis en oeuvre pour la formation et le développement des aptitudes professionnelles sous l’initiative de l’administration. Ils ont avoué leur surprise devant le nombre important des visiteurs et le taux élevé de réemploi. Ils ont exprimé le souhait d’envisager un nouveau développement dans ce domaine dans leur propre pays. Lors de leur visite à l’usine sidérurgique Nippon Steel & Sumikin Technology Co.,unité de Muroran, ils ont assisté à une conférences sur la vie et l’acier, le travail à ’usine sidérurgique ou encore sur l’histoire de la sidérurgie, puis ils ont visité les établissements et ont admiré notamment la qualité des techniques du Japon et les méthodes d’’économie d’énergie, qu’ils ont pu appréhender directement.

Lors des échanges de points de vue avec les cadres de la JILAF, les participants ont exprimé différents avis et posé des questions. Les cadres ont fourni des conseils ou des propositions et ont posé, à leur tour, des questions. Les principaux plans d’actions sont les suivants.
・Démarrer à titre expérimental l’Assurance sociale des personnes dépendantes et l’inscrire dans le cadre des assurance sociales.
・Faire adhérer les travailleurs irréguliers aux syndicats.
・Poursuivre le développement des compétences chez les cadres et les membres des syndicats. Développer un mouvement de travail harmonieux et constructif.
・Élargir et renforcer les syndicats et, plus concrètement, doubler le nombre des membres.
・Sur la base de ce que l’on a appris durant ce voyage, faire toutes sortes de propositions en vue d’établir des décrets ou des arrêtés dans les régions où la loi n’est pas suffisante.

Liste des organisations ayant participé à cette visite

Nippon Steel Co., unité de MuroranDenryoku Soren
Rengo HokkaidoRofukukyo de Hokkaido( Conseil d’aide sociale aux travailleurs de Hokkaido)

Un grand merci à tous.

Équipes de Chine et d'Indonésie Participants de l'équipe

All China Federation of Trade Unions(ACFTU)

1.NameMr.Tao Zhiyong
 Name of organizationAll-China Federation of Trade Unions Policy research Office
 PositionDeputy Director General
 Union experience21

All China Federation of Trade Unions(ACFTU)

2.NameMr.Fang Jian
 Name of organizationAll-China Federation of trade unions Network Department equipment management division
 PositionDrector
 Union experience11

All China Federation of Trade Unions(ACFTU)

3.NameMs.Liu Wan
 Name of organizationAll-China Federation of Trade Unions Telecommunications Department
 PositionDeputy Director
 Union experience5

All China Federation of Trade Unions(ACFTU)

4.NameMs.Yang Hui
 Name of organizationAll-China Federation of trade unions Institute of Psychology for Workers
 PositionDeputy Director
 Union experience10

All China Federation of Trade Unions(ACFTU)

5.NameMr.Xu Yubao
 Name of organizationAll-China Federation of trade unions International Liaision Department
 PositionExecutive
 Union experience5

Confederation of Indonesian Trade Unions (CITU) 

6.NameMr.Supriyadi
 Name of organizationFederation of Indonesia Metal Wokers Union(FSPMI)
 PositionTreasurer Garde Metal
 Union experience17

Confederation of Indonesian Trade Unions (CITU) 

7.NameMs.MUNDIAH
 Name of organizationFederation of Indonesia Metal Wokers Union(FSPMI)
 PositionVice President
 Union experience11

Confederation of Indonesian Trade Unions (CITU) 

8.NameMr.IDRIS IDHAM
 Name of organizationPhamaceutical and health workers union reformation
 PositionPresident
 Union experience17

Confederation of Indonesian Trade Unions (CITU)  KONFEDERASI SERIKAT PEKERJA INDINESIA(CITU/KSPI)

9.NameMr.SUPARDI
 Name of organizationFSB
 PositionGeneral Secretary
 Union experience18

Confederation of Indonesian Trade Unions (CITU) KONFEDERASI SERIKAT PEKERJA INDINESIA(CITU/KSPI)

10.Namemr.SIH HARYANTI
 Name of organizationFPE
 PositionTreasurer
 Union experience18

Confederation of Indonesian Trade Unions (CITU)  KONFEDERASI SERIKAT PEKERJA INDINESIA(CITU/KSPI)

11.NameMr.AKHMAD SOIM
 Name of organizationKSBSI East Java
 PositionChairperson
 Union experience17

Photos des participants

Visite du siège de la Rengo

Visite de la Denryoku Soren

Visite de Hello Work Sapporo

Visite de Nippon Steel & Sumikin Technology Co., Unité de Muroran

Visite du Rofukukyo

Visite de la Rengo Hokkaido