« Programme de soutien aux actions citoyennes via les réseaux patronat-syndicat internationaux » (SGRA) au Laos et en Thaïlande (octobre)

Séminaire destiné aux handicapés à Chenmai

La JILAF a, le 25 septembre (dim.), organisé, à Don Kaeo dans le district de Chiang Mai (nord), un séminaire de soutien à la vie destiné à 20 travailleurs se trouvant dans une situation particulièrement difficile (handicapés et leurs aidants), en collaboration avec le Centre de rééducation des handicapés du Nord et la mairie de Don Kaeo,.

En premier lieu, M. Sekiguchi, directeur de la Fondation Thaïlandaise de la JILAF, M. Nopadon, Représentant du Comité du travail du Nord et M. Atchara, chef du Centre de rééducation des handicapés du Nord ont chacun offert leurs salutations puis M.Patita, représentant les handicapés a indiqué les problèmes : 1) la plupart des handicapés ne peuvent pas mener leur vie sans aidant ; 2) les droits des handicapés ne sont pas respectés dans la communauté et leur intégration sociale est difficile ; 3) Ce qu’un handicapé est capable de faire varie avec l’âge, le sexe et la nature du handicap. M.Kingan, spécialiste du département de la protection du travail et du bien-être a ensuite expliqué « les aides sociales aux handicapés ». La JILAF a également discuté de la formation professionnelle avec les membres du NWC et les professionnels du secteur, et elle a décidé de signer d’ici son prochain déplacement un mémorandum sur e contenu de la formation, le budget, les conditions (avec le bureau thaïlandais et les collectivités locales).

Elle a également organisé le 19 octobre, dans une salle de réunion de l’île de Koh Lanta du district de Krabi, un séminaire de soutien à la vie destiné à 31 travailleurs du secteur informel qui se trouvent dans une situation difficile (communauté des musulmans, indigènes de l’île de Lanta). D’abord M.Sekiguchi a prononcé des paroles de remerciement au Comité du travail du Sud (SWC) qui avait fait des efforts pour la préparation et la coordination de ce séminaire avant d’exposer les objectifs et de donner un aperçu du séminaire. Puis , Mme.Uraiwan, représentante de la communauté musulmane, a énuméré les enjeux actuels: 1) on dépend trop du tourisme, pour lequel les écarts de revenus entre la haute et la basse saison sont considérables : 2) certes il existe quelques secteurs en dehors du tourisme (confection du batik, du sac, et de la pâte de curry, agriculture, etc.), mais les activités peinent à se développer.
:3) il y a des inconvénients géographiques (les déplacements se limitent au bateau, les coûts de distribution sont élevés). Pour répondre à ces interventions, certains membres du SWC ont donné les informations suivantes qui servent à relever le niveau de vie minimum : 1) amélioration du revenu grâce à la formation professionnelle ; 2) savoir-faire de la coopérative SGRA (aide mutuelle) 3) avantages apportés par l’affiliation (faciliter l’accès aux différents systèmes d’aide, etc.). Les participants ont exprimé leurs remerciements en disant qu’ « on a pu obtenir des informations et des connaissances utiles » avant de clore le séminaire.

Programme

DateContenu
10/17Lunséminaire de soutien à la vie à Don Kaeo dans le district de Chiang Mai (Thaïlande)
10/18Marséminaire de soutien à la vie dans l’île de Koh Lanta dans le district de Krabi (Thaïlande)
10/19Merséminaire de suivi pour les conducteurs de pousse-pousse (Laos)
10/20Jeuformation professionnelle à Vientiane (Laos)

Photos des participants

En Thaïlande, séminaire dans la communauté musulmane

Au Laos, formation professionnelle (marketing)

Au Laos, cours de suivi d’anglais