Mise en place du « Programme de soutien aux actions citoyennes via les réseaux patronat-syndicat internationaux » (SGRA) au Népal (septembre)

Invités du séminaire de soutien à la vie

 La JILAF s’est rendue en visite, du 6 (mar.) au 12 (lun.) septembre, à Katmandou au Népal, pour le SGRA (Programme de soutien aux actions citoyennes via les réseaux patronat-syndicat internationaux) mis en place sous la houlette du gouvernement japonais (Ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales) et a organisé le Comité Central de Promotion et le Comité Élargi du Travail.
 Dans le Comité Central de Promotion, organisé le 8 février (dim.) et composé des représentants du gouvernement, des syndicats et du patronat, ainsi que de l’Organisation Internationale du Travail (ILO) , on a évoqué les résultats obtenus et a relevé les problèmes liés aux activités de cet exercice, avant d’entamer des discussions en prenant compte des développements futurs. Le « Comité de travail régional mixte (JRWC) » constitué des principaux membres des Comités de travail de district (ou RWC composé des organisations tripartites de chaque district) s’est tenu à Katmandou pour la première fois, pour partager les expériences réciproques, les résultats et les défis au sein de chaque district, examiner des cas de réussite et surmonter les défis dans la perspective de renforcer et développer les activités dans les régions-pilotes (districts de Bhaktapur, de Parsa et de Morang) et aussi de réaliser l’indépendance parfaite.
 D’abord, on a présenté les grandes lignes du comité et la situation actuelle de la coopérative SGRA (« Sahakari ») avec ses problèmes dans 3 districts. Ensuite, M. Ogasawara, directeur du Zenrosai Kyokai (Fédération Nationale des Syndicats de la Mutualité Nationale des Travailleurs) a donné une conférence spéciale intitulée « Étude du système d’aide mutuelle » dans laquelle il a évoqué le contexte de la création de la Zenrosai Kyokai (Fédération nationale des coopératives de consommateurs du Japon), ses principes d’activités, les 55 années de l’histoire du système d’aide mutuelle (aide publique, aide mutuelle et aide autonome) et a dessiné un tableau récapitulatif du système. Tous les participants sont tombés d’accord pour dire que ce séminaire était tout à fait utile. Les participants ont posé des questions concernant : 1) les primes d’entraide pour les évènements familiaux s heureux ou des condoléances (type 1) et des systèmes d’avantages ; 2) les dispositions concernant l’assemblée générale des représentants et la gestion de l’organisme ; 3) les avantages apportés par l’aide mutuelle des travailleurs dans le mouvement des travailleurs (renforcement de l’organisation) ; 4) les fonds, les primes et, les placements ; 5) les délais de payement des cotisations à l’aide mutuelle ; 6) la différence entre l’assurance et l’aide mutuelle ; 7) le remboursement vu du point de vue des dividendes et les placements ; 8) les moyens d’information pour les adhérents ; 9) les mesures à prendre lors du retard de paiement des primes ; 10) les mesures de prévention contre la corruption.

 Le premier séminaire de soutien à la vie dans le district de Lalitpur en date du 10 septembre a accueilli au total 52 nouveaux membres du réseau (secteurs : agriculture, couture, construction, joaillerie et autres). Lors de la cérémonie d’ouverture, M. Khand, Ministre de la Défense qui participait en tant que représentant du gouvernement népalais, des cadres venus du siège et des régions du NTUC (Congrès des Syndicats Népalais), et le représentant de l’association des patrons ont présenté leurs salutations. Le représentant de la JILAF a ensuite expliqué le but de ce séminaire et a parlé de toutes les activités du SGRA au Népal telles que l’aide mutuelle grâce à la mise en place de « SGRA Sahakari » , la formation professionnelle pilotée principalement par la JILAF (alphabétisation, par ex.), les passerelles (appelées « bridging ») pour les membres du réseau dans leur formation professionnelle existante (construction, artisanat, etc.) financée par le gouvernement et autres, les soutiens aux embauches et aux démarrages.
 Ensuite, M. Tsukamoto, chef du service de l'administration et de la gestion de la Zenrosai Kyokai (Fédération nationale des coopératives de consommateurs du Japon) a donné une conférence intitulée « Construire un système d'aide mutuelle » au cours de laquelle il a présenté le contexte de la fondation de la Zenrosai, l’évolution de l’aide mutuelle entre travailleurs et la création du système d’assurance contre les désastres naturels en en prenant compte du grand séisme de Kobé (ouest du Japon, 1995) ainsi que la révision des lois à la suite des pétitions adressées au gouvernement. Les participants ont alors posé des questions sur 1) la possibilité pour les étrangers résidant au Japon d’adhérer à la Zenrosai et 2) le positionnement de la Zenrosai au Japon. Enfin on a fait un cours pratique sur la « Gestion de l’économie domestique utile à l’amélioration de la vie et le relèvement du niveau minimum de salaire » et on a présenté les activités des coopératives SGRA existantes ainsi que les droits et les devoirs des adhérents lors de leur adhésion avant de clore le séminaire. Il faut noter que les séminaires ont été diffusés à travers tout le pays dans une émission nationale de la chaîne Mountain TV. En outre, M. Katte, enquêteur spécial de l’Ambassade du Japon au Népal et M. Prakash, spécialiste du bureau de l’OIT de Katmandou ont également assisté à ce séminaire.

Programme

DateContenu
09/07Mer07/09 mer.2ème Comité régional dans le district de Lalitpur
09/08Jeu08/09 jeu. 2ème Comité de promotion (CAC)
09/09Ven09/09 ven. Comité régional mixte du travail (RWC)
09/10Sam10/09 sam.LSS dans le district de Lalitpur

Photos des participants

2ème Comité de promotion (CAC)

Comité régional mixte du travail (RWC)

Discours de la Zenrosai Kyokai dans le RWC

Salutations du Ministre de la Défense nationale lors du LSS

Discours de la Zenrosai Kyokai dans le séminaire de soutien à la vie LSS

Questions lors du LSS