Tenue de la Réunion de coordination des donateurs multilatéraux avec LFTU / FSI / TUSSO au Laos

Photo des participants

La 5e Réunion de coordination des donateurs multilatéraux avec TUSSO (Trade Union Solidarity Support Organizations) / FSI (Fédérations syndicales internationales) au Laos s’est tenue à Vientiane, les 13 et 14 mai, et 40 personnes y ont participé. La conférence qui se tient tous les deux ans, a pour but de partager les connaissances et les expériences de chaque organisation pour offrir efficacement des soutiens aux organisations bénéficiaires.

Les principaux thèmes abordés cette année sont les suivants : 1) Situation actuelle de l'économie et du travail au Laos et efforts de la LFTU (Fédération des Syndicats du Laos) depuis la quatrième Réunion (novembre 2014) ; 2) Priorités, stratégies d'efforts et activités futures de la LFTU ; 3) Coordination des plans d’aide des organisations des différents pays, etc.

La LFTU a d'abord reconnu tous les efforts faits au cours des deux dernières années dans les domaines suivants : syndicalisation et élargissement des organisation dans le secteur privé et/ou dans les entreprises étrangères implantées au Laos ; signatures de conventions collectives sur chaque lieu de travail ; santé et sécurité du travail ; protection des travailleurs dans les secteurs informels et des travailleurs immigrés ; formation des ressources humaines ; législation du travail et relèvement du salaire minimum ; mesures contre le trafic humain et le travail des enfants ; protection des femmes et des immigrés transfrontaliers par exemple. Dans le rapport détaillé des activités menées en collaboration avec chaque TUSSO et FSI, on a évoqué les activités de la JILAF incluant aussi celles de SGRA et IR.
 
On s’est ensuite attaché aux travaux de coordination dans chacun des domaines où TUSSO déploiera ses efforts futurs au Laos, à savoir : la législation du travail ; les droits de l'homme ; la formation des ressources humaines (cadres et agents de la LFTU) ; la santé et la sécurité du travail ; l’organisation des syndicats ; le soutien aux travailleurs du secteur informel, etc. La JILAF a souligné qu’elle veut continuer à promouvoir les activités tournées vers l’amélioration des conditions de vie des travailleurs du secteur informel comme le développement des activités à Champasak, en resserrant les liens de coopération entre les organisations tripartites (patronat, syndicat et gouvernement) y compris la LFTU et cet avis a été accueilli favorablement.

Le lendemain, TUSSO et LFTU ont discuté, de la coordination pour un plan d’aide concret avant de faire le rapport de chacune de leurs délibérations. En fin de séance, M. Sharan Kumar KC, Directeur de l’APHEDA de la région du Mékong, a communiqué le résumé de cette réunion et a évoqué la généralisation des problèmes des travailleurs du secteur informel dans l’Asie du Sud-Est et l'Asie du Sud en disant que « Les activités SGRA de la JILAF sont des activité de référence qui, en collaboration avec des organisations tripartites (patronat, syndicat et gouvernement), prennent en compte l’emploi et l’embauche des travailleurs du secteur informel ».

Programme

DateContenu
05/13Ven1er jour de la réunion TUSSO
05/14Sam2ème jour de la réunion TUSSO

Photos des participants

Ouverture de la réunion

Rapport LFTU

Résumé APHEDA