Séminaire sur les relations patronat-syndicat et la politique du travail au Pakistan

Le Pakistan a, avec environ 190 millions d’habitants (classé au 6ème rang mondial) et une richesse de main-d'œuvre jeune ainsi qu’une supériorité géographique élevée, un potentiel de croissance économique (taux de croissance du PIB en 2014 ; 4,2%, RNB par habitant ; 1.386 USD = environ 166,735 JPY). En revanche, 20% de la population est pauvre ( revenu par jour ≦ 2 USD (240 JPY), et les écarts de richesse ainsi que l’inflation galopante sont des facteurs de déstabilisation de la société. Le pays fait face aux problèmes suivants : 1) stabilité politique et sécurité publique ; 2) protection des droits des femmes et leur promotion sociale ; 3) éradication de la corruption ; 4) résolution des litiges (au Cachemire, à la frontière de l'Afghanistan) ; 5) développement de l'industrie nationale (en dehors de l'agriculture, du textile) ; 6) approvisionnement suffisant en électricité. Par ailleurs, le système de protection des travailleurs reste absent. Les violations des droits des travailleurs reste un problème majeur même du point de vue international, car dans les zones économiques spéciales (SEZ) du pays les règlementations sur la loi d’indemnisation des travailleurs (accidents du travail), l'ordonnance sur le salaire minimum, et la loi sur les salaires ne sont pas appliquées.
La JILAF, en collaboration avec la Fédération des travailleurs du Pakistan (PWF), a organisé à Islamabad les 6 et 7 septembre un séminaire sur les relations patronat-syndicat et sur la politique du travail, intitulé « La mondialisation et l’établissement de relations constructives entre le patronat et le syndicat ». Ce séminaire a accueilli environ 50 personnes : des représentants des syndicats appartenant à la PWF, M. Sheikh, adjoint du vice-ministre pour l’administration au sein du Ministère des Ressources Humaines, M. Jamal, ancien conseiller national du Ministère du Travail et les leaders syndicaux (dont 4 venus de diverses entreprises japonaises).
Ce séminaire a été l’occasion d’écouter des conférences sur « La formation des mouvements syndicaux au Japon et les caractéristiques des relations patronat-syndicat », « La Loi sur les relations patronat-syndicat après la dix-huitième révision de la Constitution », « Les relations patronat-syndicat, la stabilisation de l’emploi et les mesures de prévention des conflits de travail », « La mise en place de relations constructives entre partenaires sociaux, la stabilisation de l’emploi et la prévention des conflits de travail inutiles » et « La contribution à l'amélioration de la productivité et à la stabilisation de l’emploi ». Puis des tables rondes se sont tenues autour des thèmes sur « La pension de vieillesse » et « Le Fonds de protection des travailleurs ».
Les participants ont émis de nombreux avis tels qu’« il est utile pour les deux parties, patronat et syndicat, de créer des relations patronat-syndicat constructives à la manière japonaise » et ils ont posé des questions sur les thèmes suivants pendant une heure : 1) les relations entre la Rengo et le gouvernement japonais / les défis auxquels la Rengo fait face ; 2) la cotisation syndicale moyenne au Japon et le système de collecte ; 3) le rôle joué par les États-Unis au Japon après la Seconde Guerre mondiale ; 4) le rôle des femmes dans la phase de développement économique au Japon ; 5) les mesures contre la baisse de la natalité et le vieillissement de la population, et la politique d'immigration au Japon ; 6) l'amélioration de la capacité de production par habitant et les perspectives à long et moyen terme dans l'économie du Pakistan ; 7) la clé pour retenir les entreprises multinationales implantées ; 8) la promotion sociale des femmes au Japon / le rôle des syndicats pour la réalisation d’une société assurant la parité hommes-femmes ; 9) le fonds pour la lutte sociale à travers les grèves au Japon. M.Danno a répondu à ces questions en s’efforçant de développer ses idées et a enfin présenté une synthèse avant de clore le séminaire avec les salutations de M. Khan, président de la PWF.

* 1 USD=120,30 JPY (taux au 16 octobre 2015)

Programme

DateContenu
09/06Dim1er jour de séminaire sur les relations patronat-syndicat :
« La formation des mouvements syndicaux au Japon et les caractéristiques des relations patronat-syndicat »
« La Loi sur les relations patronat-syndicat après la dix-huitième révision de la Constitution »
« Les relations patronat-syndicat, la stabilisation de l’emploi et les mesures de prévention des conflits du travail »
09/07Lun2ème jour du séminaire sur les relations patronat-syndicat
Table ronde sur « La pension de vieillesse » et « Le Fonds de protection des travailleurs »;
« La mise en place de relations constructives entre partenaires sociaux, la stabilisation de l’emploi et la prévention des conflits de travail inutiles »
« La contribution à l'amélioration de la productivité et la stabilisation de l’emploi »

Photos des participants

Questions-réponses avec les participants

Conférences de M. Khan, président de la PWF et de M. Jamal, ancien conseiller du Ministère du Travail

Discussion sur la pension de vieillesse et le Fonds de protection des travailleurs